© 2018 société pêche La Truite de Meximieux

Vous êtes sur la page:     Le site du Longevent et du Vairon

 

La société de pêche "La truite de Meximieux" gère depuis plus de 50 ans les rivières du Longevent et du Vairon. Nous verrons dans cette rubrique les différents sites de pêche au long de ces cours d'eau (voir carte ci-dessous). Ce sont des rivières de 1ère catégorie non reciprocitaires dont les ressources piscicoles sont essentiellement composées de truites fario.

* Le Longevent:

Il prend sa source dans l'étang de la Lansardière sur la commune de St Eloi et se perd dans un étang sur la commune de Perouges. Il règne sur une longueur de plus de 10 kilomètres, ponctué essentiellement de bois et de champs.

 

"Le Martin" et "la Grive" sont les premières zones pêchables qui sont alevinées en truites. Ce sont des zones boisées très sauvages, avec plusieurs petites cascades et qui présentent quelques trous profonds. On y retrouve aussi quelques autres poissons qui proviennent de l'affluence de l'étang source.

"Le Gruzey" est une zone plus praticable par les pêcheurs qui se situe sous le village de St Eloi. Ce sont essentiellement des bois qui bordent le Longevent.

"La Moine", "le Favier" et "le Battoir" sont les secteurs de pêche qui présentent le plus grand nombre de trous profonds. Ils sont boisés et on trouve quelques champs. Ce sont des secteurs prisés par les pêcheurs.

"Les Musatières" est une partie plus calme du fait des nombreux barrages, vestiges des années 1960 où les moulins étaient en activité sur la rivière. C'est le dernier secteur aleviné en truite.

"La Prairie" et "la Rouge" sont des zones peu pêchées, peuplées des poissons qui proviennent des crues et qui descendent des secteurs plus en amont.

 

* Le vairon:

Il prend sa source sur la commune de St Eloi et se jette dans le Longevent sur le secteur de "la Moine". Il règne sur une longueur d'environ 5 kilomètres, ponctué essentiellement de bois.

C'est l'affluent principal du Longevent, il est aleviné à partir "du Lavoir" jusqu'au Longevent. Petit cours d'eau pas très large, sa topographie fait que son lit change régulièrement, creusant ou rebouchant des trous au fil des années.

Il présente une très belle population de truitelles sauvages qui feront le bonheur des futurs pêcheurs. Pour l'heure, des truites maillées y sont deversées pour l'ouverture.