© 2019 société pêche La Truite de Meximieux

Vous êtes sur la page:     Accueil

 

Bonjour et bienvenue,

La société de pêche "La truite de Meximieux" est heureuse de vous accueillir sur son site internet. 

Notre société gère la pêche sur les rivières du Longevent et du Vairon ainsi que sur l'étang des Aubépins.

Vous y trouverez différentes informations concernant  les secteurs de pêche, la population piscicole, les réglementations et les tarifs.

Nous espérons avoir l'occasion de vous croiser au bord de l'eau afin d'échanger nos histoires.

Bonne lecture et à vos cannes à pêche.

RETROUVEZ NOUS EGALEMENT SUR LA PAGE FACEBOOK : "la truite de Meximieux"

Dernières nouveautés:

- Mise à jour le 10 janvier 2019

ASSEMBLEE GENERALE : le 20/01/19 à 9h30 au Boulodrome de Meximieux (à proximité de la gendarmerie et de carrefour pour ceux qui ne connaissent pas)

Nous rappellons que le changement de bureau s'effectuera dans 2 ans. Seuls les personnes possèdant 2 ans d'ancienneté dans la société (c'est à dire 2 ans à s'acquitter du permis du Longevent) peuvent être éligible. Pour les personnes interréssées dès à présent, n'hesitez pas à nous contacter si vous souhaiter faire partie du conseil d'administration, des vérificateurs aux comptes, ou intégrer l'équipe de surveillance de l'étang ou de garderie sur le Longevent (garde assermenté).

- Lac des Aubépins:  cartes annuelles : du 09/02 au 24/11/19. Cartes journalières du 02/03 au 24/11/19

- Longevent et Vairon: du 09/03 au 15/09/19

ATTENTION : la FNPF (Fédération Nationale de Pêche Francaise) a proposé la protection du brochet dans toutes les rivières de 1ère catégorie (par application des tailles, période et quota de pêche en vigueur dans les cours d'eau de 2 ème catégorie). Ce projet de décret est en cours d'élaboration et nous vous tiendrons au courant.

Pour mémoire, la maille du brochet en 2ème catégorie est de 60cm, quota 1 brochet par jour, ouverture autour de mai (date non déterminée pour le moment)

- Avril 2010: création du site

QUELQUES INFOS SUR LE GARDE PECHE :

Pour s'assurer du bon respect des réglementations, en plus des forces de l'ordre classiques, Police et Gendarmerie, vous pourrez être amené à rencontrer au bord de l'eau: Les gardes de l'A.F.B.  ex ONEMA (Police de l'eau), les gardes de la Fédération (agents de développement), les gardes des Eaux et  Forêts, les gardes de l'ONCFS, les gardes de chasse,  les gardes de pêche particuliers.

les gardes particuliers : Ces femmes et ces hommes professionnels ou bénévoles sont dument accrédités et assermentés. Ils veillent à la préservation et à la protection de l'environnement. Tous sont dotés de tenues et d'écussons qui ne laissent aucun doute sur leur fonction(s) respective(s).

Le garde-pêche d'aujourd'hui est formé, il reçoit des formations : Halieutiques, juridiques, sur ses droits et devoirs, sur la déontologie et les techniques d'intervention.

La loi sur l'eau de 2006, qui a initié la réforme de la pêche associative, a souligné l'importance et la reconnaissance des gardes-pêche. Sentinelles de nos rivières, mais aussi premiers représentants des structures associatives auprès des pêcheurs. Le garde-pêche particulier (d'AAPPMA)  a des comptes à rendre à deux personnes: Il est commissionné par une AAPPMA, dont il surveille les baux, il est sous la direction du Président de cette AAPPMA. Mentionné dans le code de procédure pénal parmi les agents chargés de certaines fonctions de police judiciaire, le garde pêche particulier se trouve sous la direction de Monsieur le Procureur de la République. Il est un agent dépositaire de l'autorité publique chargé d’une mission de service public. L’article 29 du code de procédure pénal lui donne le pouvoir de constater par procès verbal tous délits et contraventions de pêche portant atteinte aux propriétés dont il a la garde.

Il est chargé de la police de la pêche en eau douce conformément aux dispositions du titre III du livre IV du code de l'environnement. Outre ses prérogatives, le Garde pêche  particulier fait avant tout de la prévention, il a un rôle important d'information sur la réglementation, et de conseil envers les pêcheurs. Il a également un rôle "d'éducateur" vis-à-vis du jeune public pêcheur. Le garde-pêche peut à tout moment  demander à voir et contrôler les documents de pêche d'un pêcheur vu en action de pêche sur son territoire de compétence, ainsi que le contenu des paniers, bourriches, type de montage ou esche utilisé. S'il est prévu de pouvoir sanctionner les contrevenants aux obligations qui sont les nôtres comme, à titre d'exemple: 

- Le fait de pêcher sans avoir de carte de pêche (contravention de 3éme classe, soit 450 € maximum), 

- ou de ne pas en être porteur lors d'un contrôle, (contravention de 1ère classe, soit 38 € maximum). 
Il est à noter que la réglementation permet  en cas d'infraction, d'envisager des sanctions beaucoup plus lourdes, en saisissant les instances compétentes, pour toutes celles qui sont à l'origine d'atteintes graves du milieu aquatique. Ainsi, le fait de jeter, déverser ou laisser écouler dans les eaux, directement ou indirectement, des substances quelconques dont l'action ou les réactions ont détruit le poisson ou ayant nui à sa reproduction ou à sa valeur alimentaire, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 18 000 € d'amende.

Amis carpistes: L.436-16-5"...... Le fait pour un pêcheur amateur, de transporter vivante les carpes de plus de 60 centimètres amende de 22 500 €

Notez encore que le fait de détruire les frayères ou les zones de croissance ou d'alimentation de la faune piscicole est puni de 20 000 € d'amende.

Respect de la garderie:  ..... la note peut être salée !   On mesure ici l'importance du " réfléchir avant d'agir".

- outrage par paroles, gestes, menaces etc. art 433-5 du code pénal 7 500 € si plainte,

- rébellion art 433-6 du code pénal 7 500 € + 6 mois si plainte - acte d'intimidation art 433-3 du code pénal 30 000 € + 2 ans si plainte,

- tentative de corruption active art 433-1 du code pénal  (jackpot) 150 000 € + 10 ans si plainte,

- coups, violences ou voie de fait art 222-12 et 13 du code pénal entre 45 00 € et 75 000 € et de 3 à 5 ans,

Il s'agit là des risques encourus par un contrevenant Il faut bien reconnaître qu'un tel  niveau de sanctions n'est pas souvent appliqué, comme si "on" voulait faire peur (vue la hauteur des amendes) tout en trouvant systématiquement des circonstances atténuantes (pour ne pas les appliquer). Il serait pourtant normal d'en arriver là,puisque c'est prévu par les textes ! la pêche est un espace de détente inutile d'atteindre l'absurde. Le respect de la réglementation est donc un impératif     

 RÉAGISSEZ - - - -> appelez la Gendarmerie ou le garde-pêche rapidement.

Sur vos propriétés privées c'est la Gendarmerie

 - En cas d’infraction à la police de la pêche, le pêcheur sera verbalisé  En cas d'infraction à notre règlement intérieur, et à nos recommandations internes 

A noter: sur les biens propres de l'AAPPMA, le garde  est habilité à constater l'infraction et à dresser procès-verbal

  • En cas de dégâts causés aux biens et propriétés (y compris le pancartage) 

  • En cas d'abandon de détritus, sur la rive ou dans l’eau. De tels agissements constituent une pollution environnementale qui nuit à l’image et à la renommée de l’AAPPMA,

      La pratique de la pêche est soumise au respect du code de l’environnement et aux prescriptions fixées par l’arrêté  préfectoral en cours portant règlement permanent relatif à l’exercice de la pêche en eau douce